Jean-Marie Laberge

Jean-Marie Laberge



L'oeuvre de Jean-Marie Laberge doit sa marque originale à l'inépuisable imagination du sculpteur, laquelle est servie par une technique du dessin impeccable. Dans ses bronzes, le motif essentiel demeure toujours solidement déclaré, mais évanescent dans ses particularités.


Date et lieu de naissance
Jean-Marie Laberge est originaire de Chicoutimi. >>

Sa formation, sa carrière
Formé aux pratiques artistiques prévalant à la fin des années '60 à l'Université de Montréal, il parfait sa démarche à l'École des Grands Maîtres de Paris entre 1960 et 1964. Puis, il étend ses perceptions esthétiques en milieu anglo-saxon, au John Cass College de Londres et à la C. University de Washington en 1967 et 1968 où il obtient une maîtrise en arts plastiques avec majeure en sculpture. Au cours des années '80, il poursuit sa démarche à l'Université du Québec à Chicoutimi. Enfin, il effectue en 1989 un stage prolongé en Sculptural Art à Bristol, Angleterre.

Sculpteur, peintre et pédagogue, Jean-Marie Laberge est doté d'une inspiration jaillissante. Il n'a eu de cesse d'affiner son jugement esthétique au cours de sa carrière, ne laissant ainsi aucune prise à un hasard incohérent dans la réalisation de son oeuvre. Par ses compositions réfléchies, l'artiste a atteint une maturité qui lui assure une place enviable au sein de la gent artistique québécoise. Ses sculptures monumentales, érigées pour la plupart au Saguenay, constituent les fleurons d'une production d'oeuvres innombrables de taille moindre ayant fait l'objet de multiples expositions à travers le monde.

Son oeuvre, son art
L'oeuvre de Jean-Marie Laberge doit sa marque originale à son inépuisable imagination servie par une technique du dessin impeccable. Une tête d'enfant vaguement recouverte d'un fichu, un personnage légèrement accroupi, un oiseau effleurant le sol fournissent dans leur banalité de vision les stimuli essentiels permettant à l'artiste de pénétrer non seulement les mystères de la nature, mais également d'en dégager les archétypes exerçant une admirable fascination sur le subconscient du contemplateur.

Les sculptures de Jean-Marie Laberge sont des sortes d'écritures primordiales largement nappées dans l'espace. Le motif essentiel demeure toujours solidement déclaré, mais évanescent dans ses particularités. Une bouche ou des yeux sont d'autant plus présents qu'ils sont escamotés dans leur réduction à une pure suggestion. C'est ainsi que sa production constitue le témoignage d'un questionnement qui a survécu aux coups de butoir de l'abstraction pure des dernières décennies. Grand bien lui fasse, la poétique visuelle authentique sera toujours celle puisée dans le réalisme, si halluciné soit-il.

À la Galerie d'art Au P'tit Bonheur
Depuis 1991.

Archives partielles
 vendu / sold 
Jean-Marie Laberge - La flûte enchantée  1/8

Jean-Marie Laberge - La flûte enchantée 1/8
16" x 25” x 10",
X

auptitbonheur.com